mardi 2 novembre 2010

Poésie visuelle

Manfred Reyes Villa étranglant un bébé.

Aucun commentaire: