dimanche 25 décembre 2016

"J'en r'vien ben" de la guerre


Elle a hérité du chanté-turluté de la Bolduc (un genre de scat) tout en ayant une carrière internationale. Elle peut aussi imiter des instruments avec sa bouche : c'est Jeanne d'Arc Charlebois

Sur son album "J'en r'viens ben" de la guerre paru en 1960, on retrouve plusieurs pièces qui ont visiblement été fait dans le cadre de la Seconde Guerre mondiale. La moitié des pièces font référence aux combats, au rationnement et à Hitler.
"As-tu vu la bombe, la bombe et puis la bombe, tous les japs en la voyant on crier ayoye moman" (As-tu vu la bombe)
"Jeanne d'Arc" devient un prénom populaire au Québec suite à la canonisation du personnage historique (la pucelle) en 1920. Jeanne d'Arc Charlebois est née la même année. Elle change son nom d'artiste pour Jeanne Darbois avant de partir en tournée en France dans les années 50, quelques années après Félix Leclerc. Elle devient une star. Elle ne reviendra au Québec qu'en 1972. 

Elle décède en 2001 à New York.

L'album est téléchargeable ici.

Jeanne d'Arc prend sa voix enfantine pour cette chanson sur Tarzan:



Elle a eu deux enfants avec le comédien Olivier Guimond. L'un d'eux est Richard Darbois, qui prête sa voix à de nombreux comédiens célèbres dans les doublages de film: Harrison Ford, Dan Aykroyd, Bill Murray, Arnold Schwarzenegger et même Sylvester Stallone.

Le sketch le plus célèbre d'Olivier Guimond est celui d'un soldat francophone montant la garde à l'entrée d'une maison cossue d'un anglophone de Westmount le jour de Noël. Ça a été enregistré pour le spectacle télévisé du nouvel an 1970, le Bye bye.



Il faut connaître le contexte du gag. 1970 c'est l'année de la Crise d'octobre. Dans l'objectif de stopper les 2-3 membres du FLQ tout en foutant la trouille à tout le monde, le gouvernement déclare la loi martiale et suspend les libertés. L'armée défile à Montréal et plus de 400 personnes sont arrêtées, dont la chanteuse Pauline Julien, son conjoint Gérald Godin, le poète Gaston Miron et le syndicaliste Michel Chartrand.

Ce vidéo démontre les talents de Jeanne d'Arc pour changer sa voix. Tourné en 1997, la grande dame revient sur sa carrière et imite le son des claquettes de Fred Aster avec sa bouche!

Aucun commentaire: