mercredi 7 décembre 2016

Les collabos français au Canada

Robert Rumilly

L'émission 3600 secondes d'histoire consacre l'émission de cette semaine aux collaborateurs français ayant trouvé refuge au Canada après la Seconde Guerre mondiale.

Au Canada, les miliciens seront reçus à bras ouverts. En 1938 se forme un comité de soutien avec l'historien Robert Rumilly, le maire de Montréal Camilien Houde et les parlementaires Philippe Hamel et René Chaloult. Des gens de la droite conservatrice, nationaliste et réactionnaire. Monarchiste, même, dans le cas de l'intellectuel français d'extrême-droite Rumilly.

La presse sera aussi sensible à la cause des collabos. La mouvance clérico-nationaliste, selon l'historien Marc Bergère. Certains journaux comme l'Action Catholique ou le Montréal Matin et des groupes nationalistes comme la société Saint-Jean-Baptiste, la Ligne Nationale et la Ligue des Patriotes.

La partie la plus intéressante est lorsqu'ils commencent à parler de l'arrivée des collabos au Canada vers 28 minutes 45 secondes.

Vous pouvez écouter ça sur le site de 3600 secondes d'histoire.

Ou ici...



On peut trouver ça au 1165, avenue des Érables (La Cité-Limoilou)

Maison de Philippe Hamel, qui a aussi son bel épigraphe, 128, rue Sainte-Anne

2 commentaires:

Jules a dit…

Passionnant.
Ils auraient juste pu éviter "Maréchal nous voilà".

François G. Couillard a dit…

Très juste.